Encore un blog d'enseignant... mais "pécialisé" çui là...

Enseignant "pécialisé" ça veut dire meilleur formé pour s'occuper des quiches de nos écoles.

Alors y a deux types de quiches :

les Prescilias : c'est ceux qui font rien qu'à embéter les instits (oups, professeurs des écoles) passque : ils comprennent rien, ils lisent pas, ils sont en "difficulté" voire "échec scolaire" avant on aurait dit qui zétaient cons comme leurs parents mais là on n'a pus le droit. Même que parfois c'est juste ça leur problème, y sont crétins comme des palourdes, mais vu qu'y faut en faire des citoyens, que dis-je des éco-citoyens faudrait au moins qu'ils sachent lire leur nom...

les  Kévins : c'est les miens youkaïdi ! C'est les ceusses qui font rien qu'à embéter les instits (oups, professeurs des écoles) passque ils zont pas envie d'être élèves, y zont pas envie d'obéir, y voudraient être ailleurs... Mais pour pas les confondre avec les Prescilias, on dit qu'ils ont les capacités d'apprendre mais qu'il y a comme qui dirait un blocage qui fait que bon, y z-apprennent rien...

Moi, y a des jours, je me sentirais plutot Kévin, en général les jours où je vais travailler. Pis même un peu Prescilia des fois. C'est même pour ça qu'j'ai fait "pécialiste", pour continuer à voir des cancres enfants en souffrance dans ce milieu hostile qu'est l'école.

Bon, moi je suis le maître G, (si j'avais le son je le dirais avec la voix de Dark Vador) spécialiste du trouble de comportement, inhibés, hyperactifs, peureux, fouteur de m., demandez, j'ai ce qu'il faut en magasin... Je te dégaine mon Freud et ma Dolto de compet plus vite que John Wayne !

Quand j'arrive dans une école j'exige d'être accueilli tel le messie qui viendrait pour l'imposition des mains, même si en général les instits (oups, professeurs des écoles) ont du mal à me reconnaitre, vu qu'ils m'ont vu une fois cinq minutes en début septembre quand je suis venu leur annoncer que je ne pourrais malheureusement pas venir cette année, mais que c'est pas grave vu que j'établis une présence symbolique qui suffira largement aux deux Kévins de leur école que j'aperçois du coin de l'oeil en train de mettre le feu aux poubelles. (sont drolement précoces ici les grandes sections...)

Las, mes collègues sont parfois bien ingrats, et au lieu des "hourra", "allelouya", "joie bonheur, c'est le rééducateur" souvent quand j'arrive, j'entends "tiens, v'la l'aut'con !"