C'est l'effervescence dans le landernau local, ça discutaille farouche dans les cours de récré entre les zuns zet les zaut's, les ceusses qui sont farouchement pour, les ceusses farouchement contre. (Et pis faut bien avouer les ceusses (moi) qui s'en foutent un peu... )
J'vous fais l'topo pour les gens qui sont pas de la maison et/ou qui ont eu la bonne idée de n'avoir pas d'enfants en âge scolaire, ou alors placés dans des foyers sociozéducatifs et là ça devient le problème des éducateurs, faut bien qu'ils bossent un peu fainéants ! (je salue au passage les zéducateurs de foyer socio-éducatif qui me lisent pendant que les momes se droguent dans la salle commune, ah elle est belle la France, vivement les élections ! ça m'étonnerais que Mc Cain y s'laisse faire...) donc, pitite explication de texte pour vous autres pov'gens même pas zinstits :

Notre bien aimé ministre, grâce lui soit rendue jusqu'à la cinquième génération, nous a fait passer à la semaine de quatre jour, ce qui est déjà en soit une performance épistémologique sans précédent mais attends : c'est pas tout.

Donc exit le samedi matin ou le mercredi matin, chouette on va pouvoir doubler les heures de catéchisme !
Mais les profdézécoles restent sur 27 heures hebdomadaires de ce que je n'hésiterai pas à appeler de travail surtout si on compare à la poste ou à la dde.

ça va vous suivez ?

Donc les zenfants chéris font 24 zheures.

Les zenseignants bien aimés 27 zheures.

Oui Kévin, c'est pas pareil ! (c'est fou c'qu'il progresse ce gosse...)

Comme on est ouvert 36 semaines, ça nous fait un manque à gagner de... 36 x 3 = 108 zheures que les zenseignants du primaire y doivent se débrouiller pour faire sinon qu'on va pas leur donner leurs sous et qu'y pourront pas aider à la reprise de la croissance, que ça m'étonnerais pas de leur part qu'ils fassent pas un effort pour aider notre pays bien aimé qui à tant souffert de la politique agricole commune et des congés payés, putain de gauchistes va !

Là, tout de suite, je me rends compte que les justement pas zinstits qui lisent ça, y doivent commencer à penser que quand même 27 x 36 = 972 heures par an... c'est peu... ben ouais mon con, t'avais qu'à bosser un peu et passer le concours au lieu de courir la gueuse et boire des coups...
non mais...
Et pis en fait on peut travailler plus si on veut.

Mais là on parle juste des 108 heures...
Alors notre souverain pontife ministre (que Dieu le préserve) il a dit que on pourrait p'tet s'occuper des cons en les aidant à être moins con, passque ça c'est pas prévu dans les zautres 24 heures, et pis en plus avec le nouveau programme, (qu'il soit béni), ça m'étonnerai qu'il en reste des cons... Alors là, j'entends tout le monde applaudir et ça, ça prouve qu'il reste des zommes et des femmes de bonne volonté.

Et quand c'est-y qu'on va les évoluer les cons ? Ben c'est pendant les 108 heures !

Fallait y penser.

Faut dire que son Altesse,le ministre (que Yahvée le protège à jamais) lui, il en a jamais eu besoin des 108 heures...

Mais quand même, chassez le naturel, il revient au galop des circulaires plein les sacoches, les 108 heures se sont déjà transformée en 60 pour laisser la place à des réunions, des conseils de machins et assemblées de trucs vachement importants pour l'homo fonctionarius qui someille en nous tous.

Bon les 60 heures, ça m'étonnerais pas qu'elles se prennent une 'tite claque histoire d'avoir du temps de réflexion-méditation...

Et en fait c'est pas plus mal passque si on nous pique nos cons et que d'un seul coup on est au chomage on va s'ennuyer quand la saison des champignons sera finie ! On aura beau faire des synthèses, ce sera plus pareil...

La prochaine fois, j'vous raconte une réunion de mise en place de l'aide, ça a l'air chiant comme ça mais pour de vrai ça vaut son pesant de cacahuettes...

NB : vous voudrez bien remplacer "con" par "élève en difficulté", désolé, je ne sais pas ce qui m'a pris... promis... Dieu me flagelle !