Petit mammifère de l'ordre des lèche-cul, dans la famille de l'éducation Nationale. Animal timide, il vit le plus souvent caché entre deux écoles dans une 205 blanche. Il fait son nid à l'inspection départementale (qui se la pète en se nommant inspection académique alors que bon...) à côté du terrier de l'inspecteur de l'éducation Nationale auprès duquel il symbiose à tout va.

On peut l'apparenter au lémurien si l'on y tient vraiment, cependant ce n'est pas obligatoire, et en général on aura avantage à le comparer à un mollusque bivalve, ce qui, bien que faisant peu de cas de la zoologie, satisfait l'égo du P.I.M (Petit Instit' de Merde) qui, il faut l'avouer, le jalouse quelque peu.

Le Conseiller Pédagogique répond au petit nom de Nicéphore Pastoureau, il a le pelage doux, gris, la stature altière et le regard fixé sur la ligne bleue de la pédagogie nouvelle.

Au printemps, il quitte sa 205 pour aller parader auprès des jeunes Profdézécoles sortantes qui en fin d'année sont épuisées par un métier qui, décidément, ne ressemble pas du tout à ce qu'il y avait sur le prospectus. Angoissées par un mouvement auquel elles participent avec pour seul choix un poste en Zone d'Education Prioritaire ou en Zone d'Education Prioritaire, elles commencent à sortir l'attirail complet de "Barbie prête à tout" afin de s'assurer au moins une maternelle et pas des CM2 prépubères aux regards lubriques et aux grands frères fortement testostéronnés.

Bref, la douce Prodézécole flippe un max.

C'est alors que, sortant de sa réserve et de sa 205, le fougueux Cons'Péd lui propose en vrac : de l'aider à faire sa classe, le mouvement, d'organiser les sorties scolaires voire une p'tite copulation vite fait bien fait histoire d'arranger ce barème qui ressemble vraiment trop au QI d'Elysabeth Tessier pour pouvoir espérer à la rentrée autre chose que la CLIS autistes à fort potentiel schizoïde dans la zone industrielle, entre l'usine de retraitement des déchets et les abattoirs municipaux.

Sur un malentendu, ça peut marcher.

La femelle du conseiller s'appelle la conseillère ou Agripine Laguillier, selon qu'on est biologiste ou poète. Moins primesautière que le mâle, on peut lui trouver des qualités humaines mais faut chercher loin. Elle aussi niche  à l'inspection et rêve en secret de trahir son espèce en ayant des rapports contre nature avec l'Inspecteur d'Académie Lui-Même... Si on l'écoutait, elle n'adresserait pas la parole aux Profdézécoles, débutants ou non, cependant il lui faut bien nourrir sa portée, alors elle se force et tant pis si ça fait mal au cul.

Les petits du Conseiller et de la Conseillère gravitent autour du nid comme la mouche à viande persécute l'étron canin, ils rêvent de CAFIPEFM (c'est comme une sorte diplôme dont on éternue le nom et qui permet de frimer aux pots de départs des collègues retraités et/ou dépressifs) et se voient déjà débarrassés de ces vulgaires enfants rejoindre les hauts sommets de la pédagogie socio-constructiviste au goût si doux.

Parfois le conseiller pédagogique adresse la parole au membre du RASED qui comme lui a su se débarrasser des contingences d'une classe, laissant à ses collègues les plus vulgaires le soin d'assurer la garderie de 8h30 à 17h00. Ensemble, ils évoquent le temps béni où ils sévissaient en CM2 et que franchement, c'était pas si dur que ça d'avoir le calme dans la classe, et qu'à leur époque on avait la vocation oui madame, et que maintenant les jeunes, yzy croient p'us et c'est comme ça et pis c'est tout !

Puis le Conseiller distribue ses Conseils car après tout il est là pour ça.

Et le membre du RASED hoche la tête en le prenant pour un con, car lui aussi, il est là pour ça.