J'ai un groupe conte : alors là c'est de la prévention primaire en CP...

"- Mais dis moi Super, c'est quoi la prévention primaire ?
-Je te préviens, si tu continues avec tes questions à la con, c'est ma main dans la gueule !"

Voila : c'est ça la prévention primaire : c'est quand en début d'année scolaire les maîtresses elles ont pas encore craqué et elles ont pas encore dénoncé signalé les nouveaux Kévin, alors bon on fait quand même un truc ou deux histoire que le ministricule il nous fasse pas disparaître sous prétexte qu'on n'en fout pas une ramée pour vachement cher, mais ça risque pas, il est pas si con... (où alors on nous aurait menti ?)

Bon, moi normalement j'aurais du me planquer et me faire oublier dans le bureau de la directrice, mais là internet était dans les choux alors comme un con, j'leur ai proposé de prendre les CP : tous les CP de l'école ! !! en groupe de trois quatre (ça va, hein, j'vais quand même pas me taper une classe entière... enfin pas cette année) histoire qu'ils soient prévenus comme nous l'apprend Maryse Métra, la prêtresse des rééducateurs et de la maternelle.

Bon, prévenu de quoi, je sais pas trop, moi, Maryse Métra j'ai laché dès la troisième ligne (d'ailleurs, c'est étrange comme truc, ça m'arrive souvent avec les bouquins de pédagogo, alors que je peux lire des tomes entiers du journal de Mickey (oui, j'emmerde la gauche anti capitaliste !)), mais ça avait l'air super sérieux et que si on le fait pas, ça se trouve ils sauront jamais lire les CP et ça vraiment ça serait dommage...

Mais tout de suite lectrice avertie, je sens bien que la question te brûle les lèvres : pourquoi les CP ? est-ce parce que c'est une année charnière et que ce bon Superrééducateur sous ses airs de pas y toucher aurait une superconscience professionnelle ?

Que nenni !

Les CP, même les Kévinables, tu gueules un coup et y s'écrasent ! c'est pas comme ces délinquants en puissances que sont les CM et ça sent moins la pisse que les petites sections... et puis la maitresse des CP elle est jolie et même si ma libido est exclusivement réservée à madame Super, ça empèche pas de regarder le menu...

Bref, un sourire et me voilà embarqué une demie journée entière avec les nains, alors j'ai ressorti mon exemplaire de Bettelheim : la psychanalyse des contes de fées, histoire de pas rater leur traumatisme aux gluants... Et là, tu fais ton marché entre fantasme de dévoration (le petit chaperon rouge) réalisation de l'inceste avec son papa le roi (peau d'âne) et désir de mini partouze (Blanche neige)

Alors d'abord, faut trouver les versions anciennes, celles où la description des femmes égorgées de Barbe bleue elle fait au moins six pages avec du sang et des boyaux répandus à même le sol, (quand on sait comment il faut frotter pour récupérer un parquet...) et puis pour les groupes un peu chiant tu peux changer la fin... (genre c'est barbe Bleue qui gagne)

Ensuite tu lis avec application, en alternant chuchotements et hurlements, normalement, si tu t'y prends bien, y en a au moins 20 % qui se font dessus...( et là surtout, tu fait comme si rien ne s'était passé...)

Après le conte, on dessine et là surtout je donne que du noir et du rouge, ça serait trop con qu'ils fassent leur sempiternel soleil en triangle dans le coin supérieur droit de l'image et pourquoi pas une princesse tant qu'on y est ? Moi je dessine aussi, histoire de donner des idées à la petite Hélène qui s'obstine à représenter les têtes reliées au corps ! (bécheuse va !)

Quand c'est fini, y sont mûrs pour le reste de la journée... et pis sur l'ensemble, j'suis sur qu'y en aura une bonne dizaine de signalés par les zinstits à cause d'un comportement troublant (genre se jeter sous la table quand l'inspecteur rentre dans la classe ou décapiter la collection de Barbie de la petite Hélène...) ou même par les parents eux mêmes inquiets de voir le petit Xavier revêtir la peau du chat qu'il a écorché lui même au couteau plastique après avois maté sa maman sous la douche... (j'ai pris Xavier au hasard comme prénom, en vrai c'est Nicolas, mais je me suis dit que personne me croirait...)

Et comme la psy elle reçoit plus personne cette année histoire de lutter contre les décisions inique du général de Gaulle (oui, on a pas encore osé lui dire qu'on avait rendu l'algérie) c'est moi qui vait hériter de tous ces mignons petits anges...

Ben oui, faut bien entretenir son fond de commerce, c'est aussi ça la prévention primaire...